Version PDF

Gastro-entérologie

25 aoû 2010

Les anticorps anti-gliadine déamidés au secours du diagnostic de maladie cœliaque

Dr Roseline Péluchon
Le diagnostic de maladie cœliaque est difficile chez les enfants de moins de 2 ans. Une étude réalisée sur une quarantaine d’enfants de cet âge permet aux auteurs de conclure à la bonne valeur prédictive positive d’une nouvelle classe d’anticorps, les anticorps anti-gliadine déamidés, dans les cas où la clinique évoque une maladie cœliaque mais avec des valeurs normales des marqueurs classiques.
A contrario, les auteurs suggèrent que si ces anticorps sont négatifs alors que les anticorps anti-gliadine native sont positifs, une épreuve d’exclusion est utile avant d’affirmer le diagnostic.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 12
  • >
publicité
publicité