publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Actualités

Publié le 21 oct 2022Lecture 2 min

Vaccin rotavirus : vers une prise en charge par l’Assurance maladie

Gérard LAMBERT, Paris
Vaccin rotavirus : vers une prise en charge par l’Assurance maladie

-

Reconnaissant le service médical rendu par le vaccin RotaTeq® dans la stratégie de prévention des gastroentérites aiguës (GEA) à rotavirus, la commission de transparence de la HAS a proposé sa prise en charge par l’Assurance maladie. La gravité des infections à rotavirus tient avant tout au risque de déshydratation, en particulier chez les nourrissons, pouvant conduire au décès dans les cas les plus graves. Outre ce risque direct pour la santé de l’enfant, les épidémies de gastro-entérites à rotavirus sont responsables en grande partie de la saturation des urgences et des services de pédiatrie des hôpitaux, ainsi que d’une désorganisation du système de santé. En France, en période épidémique, on évalue chaque jour l’incidence des infections à rotavirus à plus de 370 consultations en ville, plus de 180 passages aux urgences et plus de 130 hospitalisations chez les moins de 3 ans. L’impact économique direct (consultations, arrivée aux urgences, traitements, hospitalisations, etc.) et indirects, en particulier les arrêts de travail des parents, est estimé à plus de 100 millions d’euros. L’impact sur les familles est également important avec une grande anxiété, des pertes de sommeil et un retentissement important sur la vie au quotidien. Le vaccin RotaTeq® est indiqué pour l’immunisation active des nourrissons de 6 à 32 semaines pour la prévention des gastro-entérites dues au rotavirus. Au vue des données de tolérance en vie réelle, la HAS a revu sa stratégie de prévention en recommandant la vaccination de tous les nourrissons à partir de 6 semaines. La France rejoint ainsi les 127 pays à avoir introduit la vaccination généralisée des nourrissons contre l’infection à rotavirus. Avec plus de 15 années de recul (AMM en France depuis le 27 juin 2006) et 330 millions de doses distribuées dans le monde, une efficacité du vaccin à hauteur de 98 % a été démontrée sur la réduction de l’incidence des GEA sévères à rotavirus de génotypes G lors des saisons épidémiques suivant la vaccination et de 94,5 % de réduction des hospitalisations et des consultations aux urgences jusqu’à 2 ans après la vaccination. Actuellement, deux vaccins vivants atténués contre le rotavirus sont disponibles en France, RotaTeq® étant le seul vaccin pentavalent dont le schéma vaccinal repose sur 3 doses. La HAS recommande que l’information sur le risque d’invagination intestinale aiguë soit systématiquement délivrée aux parents des enfants à vacciner.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

publicité
publicité