Version PDF

ORL et Stomatologie

15 déc 2010

Tympanoplasties de l’enfant pour perforation tympanique simple : 80 % d’amélioration de l’audition à 4 ans

Dr Emmanuel Cuzin
La plupart des résultats des études évaluant les résultats des tympanoplasties de l’enfant incluent différentes étiologies dans un cadre global d’otite chronique associant perforation simple, cholestéatome, poche de rétraction. Les résultats sont ainsi difficilement interprétables pour une seule indication.
Cette étude avait pour objectif d’évaluer les résultats à long terme des tympanoplasties de l’enfant réalisées pour une seule indication : une perforation tympanique simple. Les matériaux de greffe utilisés étaient de trois types : fascia temporalis, périchondre ou cartilage. Au total, 96 enfants, d’âge moins 13 ans, sex ratio 0,96, ont été suivis pendant au moins 4 ans. L’évaluation a porté sur l’état de la membrane tympanique, la ventilation de l’oreille moyenne et la qualité de l’audition. Quatre-vingt dix tymplanoplasties réalisées sur 82 enfants ont finalement pu être évaluées. La perforation tympanique avait pour étiologie une otite chronique dans 68 % des cas, faisait suite à la pose de drains transtympaniques dans 28 %. Dans 4 % des cas, il s’agissait d’une perforation post-traumatique. Une otoscopie normale était rapportée dans 72 % des cas à 2 ans et dans 69 % des cas à 4 ans. L’amélioration de l’audition concernait 85 % des enfants à 2 ans et 80 % à 4 ans. Pour les auteurs, ces résultats à 4 ans des tympanoplasties sont satisfaisants avec de bons résultats anatomiques et auditifs. Les recommandations de la SFORL de 2003 précisent les indications opératoires. La fermeture de la perforation a pour objectifs : - de mettre à l’abri d’une surinfection externe ; - d’assurer un meilleur confort de vie notamment vis-à-vis des sports aquatiques ; - d’améliorer l’audition lorsqu’elle est atteinte ; - de faciliter un appareillage ; - de prévenir la dégradation auditive à long terme ; - de contribuer au bon fonctionnement du système tubo-tympanique ; - de prévenir dans certains cas la migration épidermique au travers de la perforation.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 19
  • >
publicité
publicité