Version PDF

Vaccinologie

18 juil 2010

Nouveautés vaccinales en 2010

Dr Jean-Marc Retbi
La principale nouveauté 2010 en matière de vaccinations de l’enfant est sûrement le vaccin pneumococcique conjugué à 13 valences. 
La vaccination systématique des nourrissons avec le vaccin à 7 valences a fait diminuer les infections invasives et le portage pharyngé des sérotypes vaccinaux, mais elle a entraîné l’émergence de sérotypes non vaccinaux, tels que le 19A, qui peuvent être responsables de méningites et antibiorésistants. Le vaccin à 13 valences inclut 6 sérotypes de plus, le 19-A et aussi les 1, 6A, 3, 5 et 7F. Pour la primovaccination et le rappel, il remplace dose pour dose le vaccin à sept valences. Chez les enfants de moins de 2 ans qui ont déjà reçu le rappel du vaccin à 7 valences, un deuxième rappel avec le vaccin à 13 valences est recommandé. On dispose d’un vaccin méningococcique conjugué, actif contre le méningocoque C (dont la souche C : 2a : P1.7,1, très virulente), qui peut être administré dès l’âge de 2 mois selon un schéma comportant 2 doses à deux mois d’intervalle et un rappel la 2e année. La France a adopté une stratégie vaccinale différente afin d’obtenir un « effet de troupeau », à savoir l’administration d’une seule dose de vaccin après l’âge de 12 mois, de préférence aussitôt après le ROR et le rappel du vaccin pneumococcique, mais avec une « extension » jusqu’à 24 ans révolus. La réussite de cette stratégie suppose un taux de couverture très élevé et atteint rapidement. La vaccination contre la grippe continue à n’être recommandée que chez les enfants à risque, à partir de l’âge de 6 mois. Pourtant, les enfants sont les principaux vecteurs de la grippe A et de la grippe B, dans leur famille et en communauté et le prochain vaccin antigrippal comprendra la souche AH1N1 ! Le vaccin vivant atténué contre la grippe par voie nasale pourrait faciliter la vaccination des enfants. Il est autorisé depuis 2003 aux USA, de 2 à 49 ans. En Europe, il est classé comme OGM et l’Agence européenne des médicaments examine actuellement son autorisation.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité