Version PDF

Gynécologie

23 fév 2009

Comment prescrire une contraception orale chez l’adolescente ?

La contraception estroprogestative est généralement préférée par les adolescentes et considérée comme très efficace, à condition d’être effectivement suivie.
Traditionnellement, la première prise débute avec un nouveau cycle, mais de nombreuses jeunes femmes auxquelles a été prescrite une pilule ne commencent pas le traitement ou deviennent enceintes avant même d’avoir commencé. Ces constats ont conduit à proposer une nouvelle méthode de début de la contraception orale, baptisée « quick start » (commencer tout de suite), qui consiste à faire prendre la pilule dès la première consultation. Les deux modalités ont été comparées sur un total de 539 adolescentes, âgées de 12 à 17 ans. Les jeunes femmes ont été suivies à 3 et 6 mois, avec un taux de réponses de 86 % et 77 % à ces deux périodes. Durant l’étude, 45 grossesses sont survenues. La prise immédiate de la pilule a été associée à la poursuite de la contraception durant le deuxième cycle, mais au-delà de la deuxième boîte, il n’a pas été observé de différence entre les deux groupes à 3 et 6 mois. À 6 mois, 26 % seulement des adolescentes avaient continué à prendre les contraceptifs oraux. On peut en conclure par un bilan mitigé ; les résultats à court terme sont meilleurs avec la prise immédiate de la pilule, mais le taux de poursuite du traitement reste extrêmement bas.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 3
  • >
publicité
publicité