Version PDF

Vaccinologie

01 aoû 2011

Améliorer la stratégies vaccinale anti-méningococcique C

Dr Muriel Macé
En 2002 aux Pays Bas, une vaccination conjuguée anti-méningocoque C (MenCC) a été introduite à l’âge de 14 mois, ainsi qu’un rattrapage de masse de 1 à 18 ans. Une étude visant à mesurer les réponses immunes par classe d’âge a été menée. Les critères d’évaluation de l’immunogénicité le plus souvent employés sont les titres d’anticorps bactéricides sériques (ABS), et les dosages immunoenzymatique (ELISA) des anticorps. Les Immunoglobulines G anti-polysaccharidiques (IgG-PS) spécifiques contre le méningocoque de sérogroupe C, les sous classes d’IgG ainsi que « l’avidité » des anticorps IgG ont été déterminées dans deux populations en période pré et post-vaccinale, et le titre d’ABS dans un panel de sérum. La prévalence d’ABS globale était de 22 % et 45 % respectivement en période pré et post-vaccinale. Les titres d’ABS et d’IgG-PS suivaient une tendance âge-spécifique, avec une persistance des anticorps chez les groupes les plus âgés.
La vaccin MenCC induit un taux plus élevé d’anticorps que l’infection naturelle, mais il semble que seuls les sujets vaccinés les plus âgés bénéficient de la persistance des anticorps. Pour maintenir une barrière immunitaire et limiter la circulation du germe, une étude sera conduite en 2011 pour définir l’âge adéquat pour un rappel vaccinal. Le Royaume-Uni, quant à lui, a fait le choix, depuis 2006, de 2 doses MenCC à 3 et 4 mois, plus un rappel combiné avec le vaccin anti-Haemophilus influenzae type b (Hib) à 12 mois. Des données suggèrent qu’en fonction du type de vaccin, une seule dose de primo-vaccination serait suffisante. Une étude a donc comparé chez 146 enfants ayant reçu à 3 mois une seule dose de MenCC de deux firmes différentes, les titres ABS à 4, 12 et 13 mois (un mois post-rappel). Il en ressort qu’à 4 mois, les titres ABS étaient proches avec respectivement 100 % et 96 % des enfants ayant des titres protecteurs. A 12 mois, les titres ABS avaient significativement baissé, mais avaient fortement ré-augmenté à 13 mois pour l’un des deux vaccins. Les Britanniques considèrent donc que le schéma 1+1 avec combinaison lors du rappel serait probablement une alternative intéressante au schéma actuel, à condition de bien choisir le vaccin adéquat.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité