Version PDF

Infectiologie

06 jan 2013

Quelle épidémiologie des infections nosocomiales en unité de soins intensifs néonataux ?

Dr Jean-Marc Retbi
D’après l’expérience d’une équipe brésilienne dans une unité de soins intensifs néonataux [USIN], les infections nosocomiales sont plus fréquentes que les autres infections néonatales. Il s’agit, par ordre de fréquence décroissant, de septicémies (50 %), d’infections localisées au nez, aux oreilles, à la bouche ou aux yeux (24 %) et de pneumonies (9 %). Leur fréquence globale varie en sens inverse du poids de naissance (34 % en dessous de 750 g versus 13 % au-dessus de 2 500 g). Il en va de même de la densité d’incidence des bactériémies sur cathéter central et des pneumonies associées à la ventilation. Quatre micro-organismes sont en cause dans plus de 50 % des cas : Staphylococcus epidermitis résistant à la méthicilline, Klebsiella pneumoniae, Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 14
  • >
publicité
publicité