Version PDF

Pour l'enfant, le recours à l’hôpital psychiatrique doit être la dernière solution

Perkes IE et coll. Aust N Z J Psychiatry 2019; 53(8) : 729-31.

En règle générale, un traitement ambulatoire bien adapté est préférable à une hospitalisation en pédopsychiatrie, à un moindre coût et sans rupture entre le jeune et sa famille. Quelquefois il peut s’avérer indispensable d’adresser un jeune dans un service psychiatrique : quand une période d’...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

12 nov 2019