Version PDF

La prématurité, même tardive, est un facteur de risque d'asthme

Morata-Alba J et coll. Eur J Pediatr 2019 ; 178 : 973-82.

Cette étude multicentrique prospective espagnole s'est intéressé à la morbidité respiratoire des enfants nés entre 32 et 35 semaines d’aménorrhée (SA) (prématurés modérés et tardifs). Au total, 232 enfants, 116 prématurés (groupe A) comparés à 116 nés à terme (groupe B), ont été suivis tous les 6...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

18 sep 2019