Version PDF

Relation de cause à effet entre l’obésité infantile et l’épiphysiolyse fémorale supérieure

Perry DC et coll. Pediatrics 2018 ; 142 : e20181067.

Il y a une relation dose-effet entre l’indice de masse corporelle (IMC) et le risque d’épiphysiolyse fémorale supérieure. Ainsi, à 5-6 ans, le taux d’incidence de l’épiphysiolyse est multiplié par un facteur 1,7 chaque fois que le z-score de l’IMC augmente d’une unité , et la probabilité de faire...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

10 jan 2019