Version PDF

Néonatologie

05 nov 2007

Quelle association entre apnée de la prématurité et reflux gastro-oesophagien ?

Dr Jean-Marc Retbi
L’impédancemétrie endoluminale à plusieurs voies, couplée à la pH-métrie oesophagienne (pH-IO) permet de mieux comprendre les rapports entre apnées de la prématurité et reflux gastro-oesophagien (RGO). Rappelons que la pH-IO décèle, outre les reflux acides (pH < 4), les reflux non-acides et les mouvements de déglutition (dans le sens descendant).
  L. Corvaglia et coll. ont enregistré 15 grands prématurés (terme moyen=29,5 semaines ; poids de naissance moyen=1 723g) faisant des apnées récidivantes. Chaque patient a bénéficié simultanément d’une pH-IO et d’une polysomnographie (SaO2, flux nasal/buccal, mouvements abdominaux, ECG et EEG) pendant 6 heures. Les apnées qui duraient plus de 5 secondes étaient classées en centrales/obstructives/mixtes et étaient rattachées à un événement oesophagien (EO) si celui-ci était survenu juste avant (dans les 30 secondes), pendant, et/ou après l’apnée. Au total, 726 apnées ont été relevées (une moyenne de 48 par patient) : 303 centrales, 147 obstructives et 276 mixtes. Environ 40 % des apnées étaient en rapport avec un événement oesophagien : 20,1 % avec un reflux acide, 8,2 % avec un reflux non-acide et 11 % avec un mouvement de déglutition. Quand un reflux était en cause, il débutait avant l’apnée dans 76,7 % des cas et il était acide dans 70,9 % des cas. L’apnée était plus souvent centrale ou mixte que purement obstructive. En définitive : -seules 40 % des apnées récidivantes du grand prématuré sont sûrement en rapport avec un événement oesophagien ; -la moitié de ces événements oesophagiens ne sont pas des RGO acides, mais des reflux non-acides ou des mouvements de déglutition ; -si reflux il y a, il est acide plus de deux fois sur trois. On comprend ainsi pourquoi le traitement anti-reflux, comprenant un inhibiteur de la pompe à protons, est à la fois toujours justifié « à titre d’épreuve » dans les apnées à répétition du grand prématuré, et … souvent inefficace.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 13
  • >
publicité
publicité