Version PDF

Neurologie

29 jan 2012

Quel intérêt du Clobazam dans le traitement de l’épilepsie réfractaire des enfants ?

Dr Thierry Grivel
Le clobazam est un médicament efficace dans le traitement de l’épilepsie de l’enfant avec des taux de sédation des crises variant de 10 à 60 %, à des doses allant de 0,5 à 2 mg/kg/j, sur des durées de traitement supérieures à 2 ans. Alors que son efficacité a été démontrée chez des enfants présentant une épilepsie généralisée ou partielle, peu de données sont disponibles sur son efficacité concernant les différents types de crises d’épilepsie.
  Une étude rétrospective a été menée au Cook Children’s Medical Center. Depuis début 2007, 75 patients ont été traités avec le clobazam. Deux enfants ont arrêté le traitement au cours des 2 premiers mois pour manque d’efficacité, et chez 6 autres, insuffisamment de données ont été disponibles pour les inclure dans l’analyse. Au total, 67 enfants, âgés en moyenne de 9,21 ans, ont pu être évalués. Tout les types de crises étaient représentés, avec, parmi les plus fréquentes : crises complexes partielles (21 %), crises myocloniques (20 %), crises généralisées tonico-cloniques (17 %) et crises atoniques (15 %). Les enfants pouvant présenter différents types de crises à la fois, 130 traitements par clobazam ont été analysés. En moyenne, chaque enfant recevait 2,76 médicaments anti-épileptiques (1 à 5). La dose initiale moyenne de clobazam a été de 0,95 mg/kg/j (0,25-2,37 mg/kg/j). A la fin de la période de suivi (d’une durée moyenne de 14,4 mois), une réduction de plus de 50 % des crises a été obtenu dans 64 cas (49 %), dont 47 d’entre eux (73 %) ont bénéficié d’une diminution > à 90 % de ces crises. Aucune différence significative n’a été notée concernant l’âge de début de traitement, le type de crises et le dosage de clobazam. Pour les investigateurs de cette étude, « le clobazam constitue un traitement efficace de l’épilepsie réfractaire de l’enfant avec 49 % des cas bénéficiant d’une réduction > à 50 % du nombre de crise à 1 an. Chez les patients répondeurs au clobazam, une réduction remarquable de la fréquence des crises a été observée, avec 73 % d’entre eux ayant présenté une baisse de plus de 90 %. »

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 15
  • >
publicité
publicité