Version PDF

Allergologie - Immunologie

24 aoû 2011

L’allergie à l’acide clavulanique est en augmentation !

Dr Geneviève Démonet
Les bêta-lactamines sont les antibiotiques les plus fréquemment responsables de réactions allergiques. Les habitudes de prescription ayant évolué depuis les trente dernières années, c’est l’amoxicilline et l’association amoxicilline-acide clavulanique qui sont actuellement en tête de liste des effets indésirables allergiques. Les tests cutanés restent un moyen clé de diagnostic pour les réactions allergiques immédiates à ces antibiotiques.
L’acide clavulanique pourrait être en cause plus souvent qu’on ne le soupçonnait il y a quelques années. C’est ce que suggère l’analyse des patients ayant été vus pour une histoire clinique d’anaphylaxie ou d’urticaire après la prise d’une association amoxicilline-acide clavulanique entre 2006 et 2010 à l’hôpital de Salamanque, en Espagne. Ce travail a permis de colliger 49 cas d’allergie. L’urticaire était la manifestation clinique la plus fréquente (73,5 %) suivie de l’anaphylaxie (26,5 %). Tous les patients ont été explorés par des tests cutanés avec les déterminants majeurs et mineurs de la benzylpénicilline, l’amoxicilline, l’association amoxicilline-acide clavulanique ou par un test de provocation à l’aide de cette association. Le diagnostic a été porté par la positivité d’un test cutané chez 47 patients et par celui du test de provocation chez les 2 autres. Les tests cutanés étaient positifs dans la grande majorité des cas pour l’association amoxicilline-acide clavulanique (79,2 %) et plus rarement pour les déterminants majeurs et mineurs de la benzylpénicilline (30,6 %). Chez 14 patients (28,6 %), les tests cutanés étaient positifs seulement pour l’association amoxicilline-acide clavulanique et négatifs pour l’amoxicilline et les déterminants de la benzylpénicilline. Chez 6 de ces patients des tests intradermiques avec l’acide clavulanique ont pu être pratiqués : ils étaient tous positifs à une concentration de 1 mg. Ce travail confirme l’utilité des tests cutanés dans le diagnostic de l’allergie aux bêta-lactamines. On peut supposer que le nombre de cas d’allergie à l’acide clavulanique va augmenter dans les années à venir du fait de l’utilisation croissante de l’association amoxicilline-acide clavulanique.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

publicité
publicité