Version PDF

Rhumatologie - Os - Orthopédie - Traumatologie

21 fév 2012

Hernie post-traumatique de la paroi abdominale chez l’enfant : à propos d'un cas

A. ELMADI, K. KHATTALA, M. RAMI, A. AFIFI, Y. BOUABDALLAH Service de chirurgie pédiatrique, CHU Hassan II de Fès (Maroc)
La hernie traumatique de la paroi abdominale est un événement rare. Il y a peu d’écrits dans la littérature. Le diagnostic est souvent clinique. Le traitement est conservateur et le recours à la chirurgie est rare.

Nous rapportons ici un cas d’une hernie traumatique à travers les muscles larges de l’abdomen associée à une fracture du bassin chez un garçon de 6 ans victime d’un accident de la voie publique.

Observation L’enfant (piéton) a été heurté par un camion avec points d’impact multiples occasionnant un traumatisme crânien simple, une voussure de l’hypochondre gauche (figure 1), un hématome périnéal (figure 2) et une déformation de l’avant-bras gauche. Figure 2. Hématome périnéal qui fuse vers le scrotum. Figure 3. Image scannographique révélant la hernie des anses intestinales en sous-cutané à travers les muscles larges de l’abdomen au niveau de l’hypochondre gauche. Figure 4. Radiographie du bassin objectivant une fracture du cadre obturateur. La tomodensitométrie (TDM) abdomino-pelvienne a révélé une hernie des anses intestinales à travers la paroi abdominale au niveau de l’hypochondre gauche (figure 3), un hématome rétro-péritonéal, ainsi qu’une fracture des deux branches iléo-pubiennes et des deux branches ischéo-pubiennes (figure 4). La radiographie de l’avant-bras gauche a montré une fracture des deux os de l’avant-bras qui a pu être réduite. Un repos strict pour le traumatisme du bassin et une surveillance de l’hernie sont prescrits. Cette dernière a bien évolué spontanément avec régression totale après 3 mois. On note une boiterie à la marche qui a disparu secondairement. Nous le surveillons depuis 25 mois. Discussion L’association entre fracture du bassin et lésion abdominale est fréquente, contrairement à celle entre fracture du bassin et hernie post-traumatique de la paroi abdominale, qui reste un phénomène extrêmement rare (1). Elle survient suite à des accidents de véhicules à grande vitesse, notamment par la ceinture de sécurité (2) et de blessures par coup de guidon (3,4). Les deux mécanismes sont responsables d’une force importante de cisaillement appliquée soudainement et répartie sur une petite zone de la paroi abdominale (5) ; cette contrainte de cisaillement est transférée vers le muscle, le fascia et le péritoine, et suivie par la rupture des tissus ; la peau, plus élastique, reste intacte (6). La survenue de l’hernie loin du point d’impact est due à une élévation aiguë de la pression intra-abdominale. Damschen et coll. ont signalé l’importance des lésions intra-abdominales associées vu la violence du traumatisme (2,5). L’examen clinique permet le diagnostic positif, mais c’est la TDM abdominale qui constitue un examen de référence pour une étude anatomique précise (7-9), car elle seule permet de dicter une prise en charge thérapeutique assez souvent non chirurgicale chez l’enfant contrairement à l’adulte (8-12). Conclusion La recherche d’une hernie posttraumatique doit être systématique devant tout traumatisme abdominal, surtout s’il est dû à un coup de guidon ou un choc violent. La TDM abdominale permet de réaliser un bilan lésionnel détaillé. Vu la rareté de cette lésion et l’absence d’un consensus, surtout chez l’enfant, la prise en charge thérapeutique doit être discutée au cas par cas.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 9
  • >
publicité
publicité