Version PDF

Néonatologie

07 juin 2007

Des prématurés moins lourds mais plus grassouillets !

Dr Odile Biechler
La masse grasse représente un marqueur de risque de morbidité. Chez le fœtus la constitution et le stockage du tissu adipeux se produisent essentiellement au cours du troisième trimestre de grossesse : aussi les prématurés peuvent-ils présenter des anomalies du tissu adipeux. Une équipe de pédiatres italiens a donc cherché à comparer la masse grasse de bébés prématurés évaluée à la date du terme normal prévu et la masse grasse à la naissance d’enfants à terme.
L’étude a inclus 96 prématurés de type caucasien (46 filles et 50 garçons) dont la durée moyenne de gestation était égale à 30,8 semaines et le poids moyen à la naissance de 1332,7g, ainsi que 265 enfants caucasiens nés à terme (136 filles et 129 garçons). Les prématurés ont été classés en fonction de la durée de la grossesse et de leur stature rapportée à l’âge gestationnel. L’apport protéique était compris entre 2,5 et 3 g/100 kcal selon le poids de naissance, sous forme de lait maternel ou d'une formule adaptée aux prématurés. Les pourcentages moyens de masse grasse chez les prématurés (14,2 %) était significativement supérieurs à ceux des témoins (8,07 %) ; p<0,0001. Le poids moyen des prématurés à la date du terme prévu était significativement inférieur au poids de naissance des enfants à terme : 2 562 contre 3 203g (p<0,0001). Il n’existait pas de différence de masse grasse en fonction du sexe dans aucun des  groupes. Par ailleurs, les pourcentages de masse grasse au terme prévu des prématurés de stature normale pour l’âge (nés après ou avant 30 semaines de grossesse) étaient significativement plus élevés que ceux des prématurés petits pour leur âge (nés après ou avant 30 semaines de grossesse) ; les chiffres correspondant étant respectivement de 18,58 et 18,60 % versus 11,8 et 13,8 %. Cette étude suggère que les prématurés pourraient être à plus haut risque métabolique au cours de leur vie, en particulier à cause d’une augmentation de l’adiposité lors du rattrapage précoce de croissance.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 13
  • >
publicité
publicité