Version PDF

Pneumologie

Publié le 27 mai 2008Lecture 1 min

Bronchiolite oblitérante chez les enfants de Pékin

Dr Claudine Goldgewicht
Des auteurs chinois ont analysé rétrospectivement les caractéristiques de la bronchiolite oblitérante chez 42 enfants, diagnostiquée en hôpital universitaire pédiatrique, à Pékin, entre avril 2001 et août 2007.
Ces 42 enfants, 31 garçons et 11 filles, âgés de 7 mois à 12 ans 2 mois, avaient une toux et un sifflement respiratoire chroniques. Le scanner en haute résolution a notamment mis en évidence un aspect de perfusion en mosaïque (qui pourrait être le signe le plus caractéristique) (n=34 ; 81 %), une bronchectasie (n=14 ; 33, 3 %), un épaississement de la paroi bronchique (n=14 ; 33,3 %) et une atélectasie (n=4 ; 9,5 %). La bronchiolite oblitérante a été supposée post-infectieuse chez 32 de ces jeunes patients sur 42 parmi lesquels 8 cas après pneumonie à adénovirus, 7 après pneumonie de la rougeole et 1 après infection par virus syncytial. Enfin, la bronchiolite oblitérante est survenue après syndrome de Stevens-Johnson dans 4 cas et après greffe de moelle dans 1 cas. L’étiologie de la bronchiolite oblitérante est le plus souvent virale. Soulignons toutefois que des travaux récents suggérent l’existence d’une prédisposition génétique ; cette affection étant plus particulièrement associée à certaines antigènes HLA…

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 14
  • >
publicité
publicité