Version PDF

Réanimation des très grands prématurés : évolution favorable dans la majorité des cas

Watkins PL et coll. J Pediatr 2020 ; 217 : 52-8.e1.

Des pédiatres néonatologistes de l’Université de l’Iowa ont fait une étude rétrospective du taux de survie et du neuro-développement à 18-22 mois des enfants nés à 22-23 semaines d’aménorrhée (SA) en comparaison d’enfants nés à 24-25 SA. Des stéroïdes et une réanimation active ont été pratiqués...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

04 mar 2020