Version PDF
13 mar 2018

Cette étude bat en brèche la parfaite innocuité des échographies prénatales

Rosman NP et coll. JAMA Pediatr 2018 ; Publication avancée en ligne le 12 février. doi: 10.1001/jamapediatrics.2017.5634.

Une étude rétrospective réalisée aux États-Unis a inclus 420 enfants dont 107 présentaient des troubles de la sphère autistique, 104 un retard de développement et 209 avaient un développement typique afin d’évaluer l’exposition prénatale aux ultrasons. Le nombre d’échographies réalisées en moyenne...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :