Version PDF

Une dépression après une MNi n'est pas rare

Vindegaard N et al. Brain Behav Immun 2021 ; 94 : 259-65.

Au total, il y a eu 21 830 542 personnes-années de suivi de cette cohorte danoise jusqu’en 2016, pendant lesquelles ont été diagnostiqués 12 510 mononucléoses infectieuses (MNi) et 29 916 « troubles dépressifs majeurs » après l’âge de 10 ans. Presque 3 % des MNi (358/12 510) ont été suivis d’une...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

14 juin 2021