Article du journal pediatrie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Neurologie

Prise de risque et immaturité cérébrale chez l’adolescent

Publié le 31 Juil 2007

Dr Odile Biechler

Par rapport aux autres tranches d’âge, l’adolescence est perçue comme une période de forte impulsivité et de conduites à risque, comportements qui sont associés à une augmentation des suicides, de la toxicomanie, de la séropositivité à VIH et des morts accidentelles. Les progrès de la neuro-imagerie montrent qu’il se produit aussi à cette époque une maturation de capacités neurobiologiques et cognitives essentielles. Voici les résultats d’une étude récente conçue pour évaluer les corrélations neurologiques avec les comportements à risque chez l’adolescent par rapport aux enfants et aux adultes, afin de déterminer les individus les plus fragiles sur ce plan.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Attention, pour des raisons réglementaires, ce site est réservé aux professionnels de santé.

Merci de vous identifier avant d'accéder aux rubriques de votre choix.


Pour tout renseignement relatif à votre inscription, contactez-nous par mail (contact@pediatrie-pratique.com) ou par téléphone : 01 47 55 31 72

Une fois votre identification effectuée, vous disposerez d'un "identifiant" personnel et d'un mot de passe qui vous permettront d'accéder définitivement aux rubriques du site.

Vous êtes déjà inscrit au site,
Merci de saisir votre identifiant et votre mot de passe :

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

ATTENTION : Il est indispensable, pour vous identifier, que votre navigateur (Internet Explorer ou Mozilla Firefox) soit réglé en niveau 'moyen' dans les paramètres de sécurité et qu'il accepte les cookies.

Vous n'êtes pas encore inscrit au site,
Merci de compléter le formulaire ci-dessous.
5 + 2 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.
J'accepte de recevoir sur mon adresse e-mail des informations provenant du L.E.N. Médical.
Je certifie exacts et sincères les renseignements ci-dessus.
Si vous êtes inscrit au Conseil de l'Ordre, votre numéro d'inscription suffit.
Si vous êtes pas inscrit au Conseil de l'Ordre adressez-nous par fax, par la poste ou par e-mail tout document justificatif de votre qualité de professionnel de santé (carte d'étudiant, licence de remplacement, photocopie de carte professionnelle, de diplôme, ordonnance barrée, etc...).

* : Champs obligatoires