Version PDF

Cas cliniques

14 jan 2014

Corps étrangers digestifs chez l'enfant : conduites à tenir

D. ARMENGAUD, CHI de Poissy/Saint-Germain-en-Laye
Les ingestions de corps étrangers sont une cause fréquente de venue aux urgences pédiatriques. Nous présentons ici plusieurs situations cliniques qui ont appelé des conduites différentes.
  Histoires cliniques ● Oumaima, âgée de 9 ans, jouant dans son lit avec une pièce de monnaie, l’avale accidentellement. Elle est conduite aux urgences vers 23 h. Elle se plaint d’une gêne au fond de la gorge, sans dyspnée. La saturation est à 100 % en air ambiant. ● Mathias, âgé de 7 ½ ans est amené aux urgences pour des douleurs abdominales du flanc gauche, avec vomissements devenant bilieux, sans fièvre. Il paraît en bon état général, la palpation abdominale est sensible en péri-ombilical. Il a été opéré 4 mois auparavant d’une appendicite aiguë sous coelioscopie, avec retour à domicile à J5, mais nécessité d’une reprise par laparotomie à J12 en raison d’un abcès collecté dans la fosse iliaque droite. Un ASP est réalisé. ● Christophe, petit nourrisson de 14 mois, a été retrouvé en train de jouer avec un vide-poche contenant des pièces de monnaie posé sur une table du salon, où il a été laissé sans surveillance pendant quelques minutes. Il a présenté un accès de suffocation avec toux, spontanément résolutif, inquiétant les parents, qui décident de le conduire aux urgences. Il est en bon état général, rose, avec une saturation à 98 % en air ambiant, mais présente un bruit inspiratoire lors des pleurs. Une radiographie est réalisée. ● Virginie et Stéphanie sont deux filles de 6 et 7 ans qui lors d’un jeu de coiffure ont avalé par défi (?!!) l’une une barrette, l’autre un élastique avec perles colorées. Elles se présentent aux urgences, après l’avoir avoué à leurs parents, inquiets des conséquences possibles. Figure 1. Oumaina. Pièce de monnaie radio-opaque bien visible. Figure 2. Mathias. Abdomen sans préparation.      Figure 3. Christophe. Objet rond radio-opaque visible au niveau du cou.   Figure 4. Virginie et Stéphanie. Barrette et perles visibles sur l'ASP.   ● Claire, adolescente de 16 ans, est vue en consultation en raison de la découverte récente par les parents d’emballages alimentaires dans sa chambre. Depuis plusieurs années, cette jeune fille présente des accès de boulimie, toujours très impulsifs, secondaires à une frustration, une situation de conflit ou des moments de dépression, avec parfois des vomissements provoqués. Elle pèse 54 kg (+ 0,5 DS) pour une taille de 154 cm (-1,5 DS), avec un BMI à 22,7, aux environs du 80e percentile. C’est quelques jours après cette première consultation hospitalière qu’elle vient aux urgences pour des douleurs abdominales succédant à des vomissements qu’elle avoue avoir provoqués. Un ASP est réalisé. ● Yoann, 17 ans, en jouant avec sa petite soeur, et faisant semblant de les faire disparaître, avale des aimants d’un jeu. Il se présente aux urgences après en avoir parlé à ses parents. Il est totalement asymptomatique et un ASP est réalisé. ● Joël, garçon de 5 ans d’origine zaïroise né en France, est amené par sa mère en consultation en raison d’une constipation opiniâtre, avec parfois des selles non retenues dans la journée. La palpation retrouve un abdomen ballonné et un volumineux fécalome dans l’hypogastre remontant jusqu’à l’ombilic et dans le flanc gauche. Un ASP est réalisé. Figure 5. Claire. Abdomen sans préparation.  Figure 6. Yoann. ASP visualisant un objet radio-opaque.  Figure 7. Joël. ASP.    Figure 8. Oumaina. Cliché de profil : pièce de monnaie au tiers supérieur de l’œsophage.  ● Oumaima Un corps étranger du tiers supérieur de l’oesophage doit être retiré endoscopiquement s’il reste enclavé et, dans ce cas de figure, une surveillance à l’UHCD (unité d’hospitalisation de courte durée) sera décidée, avec mise sous phloroglucinol (Spasfon®) à visée antispasmodique pour faciliter la migration. Mais les clichés réalisés le lendemain matin montrant un enclavement de la pièce, une endoscopie pour extraction sera réalisée dans la matinée. ● Mathias Un corps étranger est bien sûr évident, mais en l’absence de toute ingestion retrouvée… Dans ce contexte post-opératoire, même tardif, un corps étranger intra-abdominal, mais « extradigestif », est suspecté et confirmé par le scanner (avec reconstitution 3D) (figure 9). Une intervention chirurgicale, sera bien sûr réalisée pour enlever une compresse oubliée… ! ● Christophe Il semble bien que l’enfant ait avalé une pièce comme dans ce cas clinique, et il serait tentant d’attendre… mais l’aspect est douteux car le petit rebord (figure 10) fait évoquer plus une pile bouton qu’une pièce de monnaie, et, dans ce cas, son extraction est urgente. Elle sera réalisée dans les heures qui suivent après appel de la garde régionale d’endoscopie digestive. Figure 9. Mathias. TDM et reconstruction 3D du corps étranger intra-abdominal.      Figure 10. Corps étranger ressemblant à une pile bouton évoquée par le liseré (flèche).  ● Virginie et Stéphanie Les corps étrangers intragastriques ne nécessitent pas habituellement d’extraction endoscopique car le passage du pylore est habituel, même s’il est parfois retardé. Une extraction se discute si le corps étranger est possiblement traumatique (lame, aiguille, clou ou broche ouverte), ce qui n’est pas le cas ici, ou s’il persiste au-delà de quelques jours ou si des troubles du comportement d’ingestion pouvant conduire à des trichobézoards (boule de cheveux, de poils ou de laine) sont suspectés. ● Claire L’image tout à fait inhabituelle retrouvée au niveau de la poche à air de l’estomac (figure 5) après reprise d’interrogatoire « orienté », nous apprendra que ces vomissements induits n’étaient pas provoqués « au doigt » mais avec le manche d’une brosse à dent… ingérée accidentellement au cours de ces manoeuvres, et qui nécessitera une extraction endoscopique. ● Yoann Cet adolescent a bien ingéré deux aimants qui semblent être « collés » l’un à l’autre et dont la localisation n’est pas évidente (estomac ou jéjunum). En vue d’une éventuelle endoscopie pour les retirer, car ils peuvent se séparer et se réassocier de part et d’autres d’une paroi intestinale et être source de nécrose, une TDM est décidée. S’ils sont bien dans la même lumière digestive, ils ne sont plus accessibles à une endoscopie, et une administration de PEG sera décidée pour accélérer le transit. L’ASP, réalisé 12 h après, montre des images hydroaériques étagées de « diarrhées » liées à l’ingestion de macrogol, mais surtout une bonne progression colique des deux aimants toujours solidaires, qui seront éliminés sans problème. S’ils sont bien dans la même lumière digestive, ils ne sont plus accessibles à une endoscopie, et une administration de PEG sera décidée pour accélérer le transit. L’ASP, réalisé 12 h après (figure 12), montre des images hydroaériques étagées de « diarrhées » liées à l’ingestion de macrogol, mais surtout une bonne progression colique des deux aimants toujours solidaires, qui seront éliminés sans problème. Figure 11. Yoann. TDM montrant les aimants apparemment dans la même lumière digestive.  Figure 12. Yoann. ASP 12 heures après administration de PEG. ● Joël S’il existe une stase stercorale particulièrement importante, l’hyperdensité des selles et certains éléments arrondis doivent faire penser à l’ingestion de terre, voire de cailloux, ce que confirmera la mère, caractéristique d’un pica. Cela doit faire rechercher bien sûr une anémie ferriprive, plus conséquence que cause de la carence en fer, qui était effectivement présente (Hb à 8,7 g/100 ml, VGM à 62 μ3 et férritinémie à 3 ng/ml [30-250]). Il est aussi nécessaire d’évoquer, ce qui est devenu désormais beaucoup plus rare, un saturnisme lié à l’ingestion de peintures anciennes dans certains quartiers ou logements bien répertoriés. Le dosage de la plombémie était normale à 0,5 μmol/l (exposition excessive si > 0,75).  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité